Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /homepages/2/d235006441/htdocs/badm/articles.php:1) in /homepages/2/d235006441/htdocs/badm/inc/includes.inc on line 148













Localisation de Babar
sur l'océan







Pierre & BABAR - Actualité
Pierre & BABAR - Archives
Actu : Liste de diffusion
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
108 Abonnés
Pour info ...
Conception - Infos
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

La Bataille des Cardinaux - Récit historique
La Bataille des Cardinaux - Histoire


En 1759, le roi  Louis XV décide d'une grande campagne contre l'Angleterre. A ses côtés, le Maréchal de Belle-Isle, secrétaire d'Etat au Département de la Guerre;  Choiseul, le ministre des Affaires Etrangères et Berryer, ministre de la Marine.

Leur plan, prendre de vitesse les Anglais, qui menacent par de nouveaux débarquements sur les côtes de France, et lancer une invasion de l'Angleterre. Rien que cela !

Pour y arriver, une première armée regroupée en Flandre et en Artois devait prendre pied en Angleterre et gagner rapidement Londres.

Pour facilité le débarquement français et dégarnir un peu l'armé d'Angleterre des côtes de la Manche, une diversion doit être organisée en Ecosse, où un grand nombre d'hommes sont près à prendre les armes pour repousser " l'occupant ".
En France, 8 000 hommes, sous le commandement du Duc d'Aiguillon, partiraient de Bordeaux.
Le Duc d'Aiguillon propose de partir de Brest et demande 16 000 à 20 000 hommes. Finalement c'est du Golfe du Morbihan que partira le corps expéditionnaire, Brest restant le port de préparation de l'escadre maritime qui devra convoyer cette armée en Ecosse.

Pour le flotte de transport de troupes, ce sont pas moins de 90 navires qui devrons quitter le Golfe du Morbihan, escorté par l'escadre du Maréchal de Conflant, venant de Brest.
L'escadre de De Conflans sera composée de 21 vaisseaux et 5 navire plus légers pour un effectif de 12 951 hommes. Mais les difficultés de recrutement de gens de mer amènera à embarquer un bon tiers d'hommes qui ne sont pas marins.

Cette campagne terrestre débutant par une lourde étape maritime, les conflits éclatent rapidement entre les hommes de la marine et les hommes de l'armée de terre. Conflans dira "Ce sont des gens de terre qui veulent conduire une opération de marine".

Début novembre 1759, ce sont plus de 16 000 hommes qui sont en attente aux allentour de Vannes et près de 80 navires de transports à disposition dans le Golfe du Morbihan.

Le 14 novembre 1759 à 11 heure du matin, l'escadre quitte Brest : 21 vaisseaux répartis en trois divisions plus trois frégates et deux corvettes.

Objectif : rejoindre l'entrée du Golfe du Morbihan le lendemain, au risque de rencontrer l'escadrille du commodore Duff qui patrouille au niveau de Belle-île. L'amiral Hawke, en charge du blocus du Finistère ayant rejoint la côte sud de l'Angleterre pour se mettre à l'abri en raison du mauvais temps.

Suite aux conditions météorologiques, ce n'est que le 20 novembre 1759que l'escadre de Conflans arrive au sud de Belle-île (carte ci-dessous). La division Duff prise en chasse se disperce.Une tempête Ouest-NordOuest c'est levée.

Sur l'arrière de la division française, à l'est, apparaissent 23 vaisseaux anglais et un dizaine de frégate qui remonte sur l'escadre française. A sa tête, le Royal George, énorme vaisseaux trois ponts et 100 canons  de l'amiral Hawk. Le hasard l'a fait quitté son mouillage de Tor Bay au moment où de Conflans quittait Brest !

Vers 14h00, le Soleil Royal passe les Cardinaux (Rochers sités à la pointe SE de l'île de Hoedic, carte ci-dessous) et vers 15h00 le combat est engagé avec l'arrière garde française.
Pendant les heures qui vont suivre, une bataille navale inimaginable va avoir lieu .

Fin novembre, les journées sont courtes. Vers 18H00, la nuit est tombée depuis plus d'une heure et les combats cessent.

Le bilan de la bataille est terrible.
Les navires sont éparpillés du plateau du four où un anglais et un français sont échoués, à l'embouchure de la Vilaine, à plus de 35 km au nord-est, où 7 vaisseaux, 2 frégates et les 2 corvettes français se sont réfugiés, à l'abri de la chasse des anglais. Des navires français sont parvenus à quitter la zone des combats pour tenter de rejoindre Rochefort au sud. D'autres ont coulé près de l'île Dumet, ou face au Croisic.


C'est une vue globale de cette bataille, représentant des situations et des affrontements réels, que l'oeuvre de Pierre vous présente. En 20 tableaux, vous allez voir une séquence de la bataille des Cardinaux à découvrir comme un demi tour d'horizon. Les aquarelles format Grand-Aigle présenteront la situation des navires entre 16h00 et 17h00, du plateau du four à l'embouchure de la Vilaine.
Le point de vue permettant de se représenter un tel panorama positionne l'observateur en mer, au large de la point de Piriac.

Voici, sur une carte de la baie de Quiberon de l'époque, la localisation des différents points importants de cette bataille et la zone de dispertion de la flotte, représentée au fil des 20 aquarelles :

La bataille des Cardinaux : Carte Baie Quiberon 1796



Navires composant l'escadre fançaise, présents à la Bataille des Cardinaux, et leur destinée :
(en rose, les noms de personnes qui auront un rôle important auprès de Lapérouse, dans la suite de sa vie)

Nom Commandement canons hommes Commentaires
Première Division  
Soleil Royal De Conflans & Bidé. de Chézac 80 950 Brûlé face au Croisic
L'Orient Budes de Guébriant 80 750 Réfugié à Rochefort
Glorieux  Villars de la Brosse 74 650 Réfugié en Vilaine
Robuste Fragnier de Vienne 74 650 Réfugié en Vilaine
Dauphin Royal d'Urtubie Fagosse 70 630 Réfugié à Rochefort
Dragon Le Vassor de la Touche 64 450 Réfugié en Vilaine
Solitaire de Langle, frère ainé du père de Fleuriot de Langle.
64 450 Réfugié à Rochefort
Deuxième Division  
Tonnant de Bauffremont 80 800 Réfugié à Rochefort
Intrépide de Chasteloger 74 650 Réfugié à Rochefort
Thésée de Kersaint de Coetnempren 74 650 Coulé
Northumberland Belingant de Kerbabut 70 630 Réfugié à Rochefort
Superbe de Montalais 70 630 Coulé
Eveillé de la Prévalais de la Roche 64 450 Réfugié en Vilaine
Brillant Keremor de Boisechâteau 64 450 Réfugié en Vilaine
Troisième Division  
Formidable Saint-André du Verger  & 
J-F de la Pérouse, garde marine
80 800 Pris
Magnifique Bigot de Morogues 74 650 Réfugié à Rochefort
Héros de Sanzay 74 650 Brûlé
Juste François de Saint Allouarn 70 630 Coulé embouchure de la Loire
Inflexible de Caumont  &  de Ternay 64 450 Réfugié en Vilaine
Sphinx
de Gouyon de Coutance 64 450 Réfugié en Vilaine
Bizarre de Rohan, Prince de Montbazon 64 450 Réfugié à Rochefort
         
Frégates et corvettes  
Hébé Lagadec Mesedern de Kerloury 40 120 Frégate, rentrée à Brest avant les combats
Vestale de Montfiquet     Frégate, réfugiée en Vilaine
Aigrette de Longueville     Frégate, réfugiée en Vilaine
Calypso du Bois-Berthelot     Corvette, réfugiée en Vilaine
Prince Noir de Kergariou     Corvette, réfugiée en Vilaine
         

Suite à la parution du livre de Pierre sur la bataille des cardinaux, et lorsque la vie de Lapérouse aura été mise en ligne sur ce site, je tenterai de vous présenter précisément le déroulement de la bataille des Cardinaux, à partir des différents récits existants.
Rendez-vous l'année prochaine ... ou un peu plus tard !

Cliquez ici pour lire la suite :
Article 4 - Aquarelles d'étude


Date de création : 05/11/2008 02:29
Dernière modification : 20/04/2009 02:23
Catégorie : La Bataille des Cardinaux
Page lue 2429 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !


Leurs histoires

Fermer BABAR, côtre langoustier

Fermer Pierre - Artiste peintre Circumnavigateur

Fermer La Bataille des Cardinaux

Connexion...
 
Liste des membres Membres : 96

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


  Membre en ligne :
  Anonymes en ligne : 4


Record connectés :
Record connectés :Membres: 17

Le 19/04/2010 @ 21:04

Record connectés :Cumulé : 45

Le 11/08/2010 @ 00:38


Conception - Infos
BADM - La Boutique
Cliquez sur l'image ci-dessous.

100 aquarelles du tour du monde

 
Agenda interactif
^ Haut ^